menu

Les cancers du côlon et du rectum et leurs facteurs de risque

Les cancers du côlon et du rectum sont regroupés sous le nom de cancer colorectal. Ils se développent à partir de cellules qui tapissent la paroi interne du côlon ou du rectum, principalement, par transformation progressive d’un polype bénin.

QU’EST-CE QUE LE CANCER DU CÔLON OU DU RECTUM ?

Le cancer colorectal est une tumeur maligne de la muqueuse (paroi interne) du côlon ou du rectum. Le côlon et le rectum constituent ce qu’on appelle le gros intestin, c’est-à-dire la dernière partie du tube digestif. Environ 40 % des cancers touchent le rectum et 60 % le côlon.

Le cancer colorectal fait suite dans 60 à 80 % des cas à une tumeur bénigne, appelée communément polype de type adénomateux ou festonné. Le processus de transformation d’un polype en cancer est de 5 à 10 ans.

Le cancer colorectal est généralement un adénocarcinome.

Le cancer colorectal se développe d’abord localement, puis les cellules cancéreuses peuvent migrer dans l’organisme par la circulation sanguine et le système lymphatique pour constituer des métastases. Les plus fréquentes se localisent au niveau du foie et des poumons.

LE CANCER COLORECTAL EST-IL FRÉQUENT ?

Le cancer colorectal est le troisième cancer le plus fréquent chez l’homme (après le cancer de la prostate et le cancer du poumon) et le deuxième chez la femme (après le cancer du sein).

En 2017, on estime à 44 000 le nombre de nouveaux cas de cancers du côlon ou du rectum (55 % des diagnostics concernaient des hommes et 45 % des femmes).

Grâce au dépistage et à l’amélioration des traitements, la mortalité décroît. En effet, plus un cancer est diagnostiqué tôt, mieux il se soigne, et plus les chances de survie sont importantes

Vous avez entre 50 et 74 ans ? L’Assurance Maladie propose un dépistage gratuit du cancer colorectal. Un simple prélèvement de selles suffit.

QUELS SONT LES FACTEURS DE RISQUE DU CANCER COLORECTAL ?

Plusieurs facteurs favorisent la survenue d’un cancer du côlon ou du rectum. Ce risque s’accroît lorsqu’on cumule plusieurs des facteurs de risque.

Âge et cancer du côlon ou du rectum

 Le risque de cancer colorectal augmente après 50 ans. L’âge moyen au diagnostic de ce cancer est d’environ 70 ans.

Polype et antécédents de cancer du côlon ou du rectum

Le fait d’avoir déjà eu un cancer colorectal accroît le risque de nouveau cancer.

Le diagnostic de tumeur bénigne de type polype du côlon ou du rectum augmente le risque de cancer colorectal.

En savoir plus

Prendre rendez-vous en ligne Doctolib